INSTITUT D'ANDROLOGIE



stéréotypés et des standards sociaux. Cette notion de féminité comporte également des ressemblances avec celles de masculinité, mais fait référence à des éléments anatomiques et physiologiques différents (" vulve", "potentiel reproducteur", etc). La féminité est caractérisée par certaines capacités : "assumer ses émotions", "exprimer ses émotions" ; "être chaleureux" ; "vivre et manifester tout son être" ; "être bien" ; "ressentir l'autre" ; "prendre soin des autres" ; "être fort", etc. Parmi les caractéristiques de la féminité se retrouvent la passivité, l'intuition, le rôle de mère et la maternité en général, le mode particulier d'établir des rapports avec les autres. S'y ajoutent des éléments comme : le dynamisme, le souci du détail, l'acceptation de la dépendance, la gentillesse, la finesse, la souplesse, la réceptivité, la contemplation, la fantaisie et l'imagination, l'harmonie la fraîcheur, la fragilité, etc. De nos jours, la notion de féminité fait aussi référence à des " procédés nouveaux de batailles et de luttes sociales ". (Bergeron et Gaudreau).


En ce qui concerne l'identité masculine, les données sont résumées dans le tableau III.


Voici leur analyse

c) L'identité masculine

est une attitude, une image caractéristique des traits masculinoïdes ou encore, la virilité. C'est aussi une identification au père ou à l'image remplaçante du père, comme mâle, amant, père, etc. Ce concept évoque la notion d'adaptation à sa physiologie et le fait de " se sentir bien dans sa peau d'homme ". Tout comme pour la masculinité, l'identité masculine est caractérisée par la force surtout physique. Ce concept implique des


éléments apparentés au pouvoir ("puissance" ;

"domination" ; "supériorité") et à

la performance. II fait référence à des éléments

biologiques ("organes génitaux",

"caractères sexuels secondaires", "musculature",

etc.) et à des éléments affectifs, à des restrictions,

à des difficultés ou à des incapacités au plan des

sentiments et des émotions en général, et à de

l'agressivité en particulier. L'identité masculine fait

également référence aux compétences sexuelles


Tableau III - Relevé des réponses dans les deux catégories,

en ordre de fréquence décroissante (d'après Bergeron et Gaudreau)



Identité masculine

- force surtout physique


- éléments biologiques


- identification au père, au travail, comme mâle, etc.

- affirmation

- virilité

Identité masculine

- adaptation à la - force surtout physique
physiologie

- compétence sexuelle
- efforts instantanés

- se remettre en question

- violence potentielle


- affirmation

- capacité d'être fort psychologiquement

- compétence sexuelle

- satisfaction d'être homme plutôt que femme

- se centrer sur les objets à acquérir

- attitude


- pouvoir


dans homme

- tourné vers l'extérieur

- besoin de remplir son rôle

- se sentir à l'aise dans des modèles