INSTITUT D'ANDROLOGIE

Ces expérimentations peuvent se faire dans tous les domaines, et notamment dans ceux du sexe du genre. Ils ont plus ou moins complexes et font appel à cette aptitude si importante qu'est l'intelligence, dès la petite enfance. La somme de ces expérimentations constitue l'apprentissage qui va peu à peu structurer la personnalité de l'individu.

Les types d'expérimentations sont extrêmement variés. Nous ne ferons qu'en citer quelques-uns

- LA PERCEPTION DU CORPS

est certainement le premier apprentissage. C'est en palpant son corps - et notamment son appareil génital que l'enfant va construire la première image du moi, c'est-à-dire de son corps, donc de son sexe.


La perception du corps se fait par la main ce qui lui permet notamment de découvrir son équipement génital : de ce point de vue la perception de l'apparence génitale a une action d'identification sexuelle. Tournier fait ce commentaire : " Le sexe viril est moins " consubstantiel " que celui de la femme. II n'est pas enfoncé dans son corps, mais au contraire accroché à lui comme accidentellement. C'est presque un attribut social, comme la barbe, et d'ailleurs c'est en grande partie sous l'empire d'une pression sociale que l'homme agit en fonction de son sexe ". (Le Médianoche Amoureux). La perception s'effectue aussi par la vue, par la bouche (stade oral dans la théorie de Freud), par le contrôle des sphincters (stades anal et génital).

L'enfant comparera ensuite les résultats de ses expériences avec le modèle masculin qui lui est infusé, proposé, imposé et qu'il va s'efforcer d'imiter (si c'est bénéfique). C'est alors qu'apparaît ce sentiment intime pour un individu d'appartenir à un sexe ou à un autre jusqu'à ce qu'il puisse dire et affirmer : " C'est moi - c'est comme ça que moi et mon sexe faisons " (Money).

- L'IMITATION, L'ÉVITEMENT

et la transgression peuvent être des expériences afin de tester la réaction de l'entourage, pour voir " l'effet que cela fait ". Les efforts d'imitation ont comme résultat que l'individu se met à ressembler plus ou moins à l'image qu'on a de lui et qu'il a de lui (Zazzo).



- LA RÉACTION

à un stimulus externe ou à un événement prévu ou imprévu est aussi une expérimentation : " Dans telle circonstance voilà comment j'ai fait ". Les environnements qui amplifient la compétition ouverte entre mâles devraient également gratifier les comportements typiquement masculins et par conséquent pénaliser les comportements féminins. Par contre, dans les sociétés caractérisées par des relations égalitaires et non compétitives entre les hommes, il existe un degré élevé d'égalité entre les sexes :les hommes et les femmes manifestent un comportement moins agressif, moins vaniteux, plus nourricier (Whiting, cité par Larsen).

La réaction peut être tellement forte qu'elle laisse alors dans la mémoire inconsciente ou consciente une " empreinte " marquée. Pour certains auteurs dont Lorenz, la notion d'empreinte est extrêmement importante : elle apparaîtrait à la première expérience puisqu'alors la mémoire pour le domaine concerné est vierge. Le moment de l'empreinte représente une période critique qui déterminera ultérieurement le " choix de l'objet ". Pour le domaine sexuel, il en serait ainsi de la première masturbation, du premier rapport sexuel : leur réussite ou leur échec conditionnerait fortement l'avenir de la sexualité du sujet.

- L'ENTRAÎNEMENT

(training), c'est-à-dire la répétition des expériences contribue à l'acquisition du ou des comportements désirés. Dans le domaine de l'imagination, la répétition de gestes /qui devient rite), de la lecture (les enfants aiment qu'on leur raconte n fois la même histoire, par exemple celle du Prince Charmant), contribue à conditionner certains comportements, à alimenter l'imaginaire en phantasmes et aussi à les fixer pour le restant de leur vie.

- LES JEUX

ont une importance primordiale ; ils sont même la forme d'apprentissage par excellence dans tous les domaines. Ils sont plus ou moins élaborés.

La bagarre est une forme de comportement qui s'apprend (Maccoby) : ainsi les jeux de gendarme et de voleur. "Mais dans un environnement où le comportement agressif n'est pas récompensé, les garçons ne se battent vraiment pas beaucoup. Auront-ils moins ou